Un homme dans la ville : un blog pour brainstormer sur la ville de demain

Hommes et villes

Le monde est en danger !

L’empreinte écologique est extrêmement élevée dans certains pays et la pollution atmosphérique globale de plus en plus croissante. Les climatosceptiques refusent peut être d’y croire, mais le réchauffement climatique est pourtant bien réel. A terme, c’est notre sécurité alimentaire, nos modes de vie et notre modèle de société qui sont menacés. Mais devons-nous voir cette crise, inédite dans l’histoire de l’humanité, uniquement une menace ? N’est-ce pas là, au contraire, une formidable opportunité de repenser notre modèle de société ? N’est t-il pas temps de prendre enfin conscience de la fragilité de nos écosystèmes ? N’est-ce pas le bon moment pour consommer mieux, de façon plus durable et plus respectueuse des hommes et de l’environnement ? Il devient donc important d’inculquer la notion de consommation durable. Cette notion est encore mal comprise et pourtant, elle est fondamentale !

Qu’est ce que la consommation durable ?

Sacrée question, n’est ce pas ? Le développement et la consommation durable sont pourtant des enjeux forts de la ville de demain : la fameuse smart city. Car repenser à notre modèle de consommation implique de grands changement en termes d’urbanisme, de développement et de circuits courts. Mais également dans nos habitudes de consommation.

Revoyons dans un premier temps les bases : comment pouvons-nous consommer durable, dès aujourd’hui ? Et qu’est-ce que la consommation durable ?

Ce qu’est la consommation durable :

La consommation durable est un mode de consommation assez particulier. Il repose sur la consommation des produits ou des services qui visent la satisfaction des besoins fondamentaux et l’amélioration la qualité de vie.

Un objectif qui doit s’accomplir tout en réduisant l’utilisation abusive des ressources naturelles, des déchets toxiques et des matières polluantes. Cette consommation a pour but de préserver la planète pour les générations futures.

Les ressources concernées par la consommation durable :

Lorsqu’on parle de consommation durable, les principales ressources concernées sont :

L’eau : La ressource la plus importante du monde.

Deux faits marquants sont à retenir sur l’eau :

  • L’eau sous sa forme douce n’est disponible sur terre qu’à hauteur de 3 % pour tous les besoins de l’homme et pour l’ensemble de l’écosystème.
  • L’homme pollue l’eau plus vite que la nature arrive à la purifier et la nettoyer.

Il en résulte des lacs et des rivières polluées sans oublier l’absence d’eau potable dans certaines régions.

En installant :

  • des douchettes économiques,
  • des citernes de récupération d’eau de pluie,
  • des économiseurs d’eau pour robinet
  • et des réservoirs d’eau pour toilette,

La consommation d’eau sera désormais plus durable. Garantissant désormais, de l’eau potable pour tous, dans les années à venir.

L’énergie : le moteur de l’humanité

Malgré les progrès technologiques qui ont permis de favoriser un meilleur rendement énergétique, la consommation en énergie reste en constante croissance dans certains pays.

Il s’agit principalement des pays fortement industrialisés. Les domaines qui ont le vent en poupe en matière de consommation énergétique sont :

  • le secteur commercial,
  • le transport et aussi
  • la consommation domestique.

En effet, les ménages consomment à peu près 29 % de l’énergie mondiale et contribuent par conséquent à l’émission de 21 % de CO² dans l’atmosphère. Si les ménages optent par exemple pour l’utilisation des ampoules à fort rendement énergétique, le monde se porterait mieux et les ressources naturelles seront moins exploitées.

L’alimentation : 1,3 milliards de tonnes de gaspillage alimentaire

Chaque année, un tiers des aliments produits soit 1,3 milliards de tonne d’aliments finissent dans les poubelles des consommateurs ou se décomposent dans les magasins. Même s’il est vrai que la plupart des incidents alimentaires se produisent lors de leur production, les ménages y jouent également un grand rôle.

L’utilisation abusive de l’eau, la surpêche, la dégradation et la détérioration des sols, l’utilisation excessive des engrais chimiques, etc. Ce sont autant de mauvaises pratiques alimentaires qui nuisent à la nature et influencent sa capacité à produire des aliments.

Le secteur alimentaire à lui seul consomme au total 30 % de l’énergie mondiale et rejette 22 % des gaz à effet de serre.

Plus loin, on décèle que plus de 3 milliards de la population mondiale est en situation de surpoids ou d’obésité. Il serait peut-être grand temps de faire attention à ce que nous mettions dans nos plats. Et changer nos mauvaises habitudes alimentaires une bonne fois pour toutes.

La consommation durable en matière d’alimentation sera donc d’éviter au maximum le gaspillage alimentaire, de consommer des aliments écologiques et biologiques. Il s’agit d’aliments qui sont produits sans utilisation d’engrais chimiques et donc bons pour la planète : des produits bio.

Les bons gestes à adopter pour consommer « durable »

Maintenant que vous savez ce qu’est concrètement la consommation durable, nous vous proposons à présent de découvrir les bons gestes à adopter pour une consommation durable efficace.

De manière générale, pour consommer de manière durable, il faut :

  • Consommer des produits en fonction de leur impact sur l’environnement : il s’agit principalement des produits écologiques, des produits ayant un faible bilan carbone et des produits biologiques.
  • Consommer des produits en fonction de leur respect des normes sociales : ce sont des produits fabriqués dans de bonnes conditions de travail (respect des horaires et normes de travail).
  • Consommer des produits respectant les normes sanitaires : il s’agit des produits ayant une composition alimentaire saine (sans pesticide, sans bisphénol, sans phtalate ni tout autre intrant chimique).
  •  Consommer des produits ayant un impact économique : ce sont des produits fabriqués localement, qui encouragent l’autonomie de leurs producteurs, créent des emplois et améliorent la qualité de vie des employés.
  • Consommer des produits fabriqués dans le respect des principes de l’éthique : le respect du bien-être animal, de l’équité et des libertés individuelles.

En définitive

En choisissant la consommation durable, on peut agir à plusieurs niveaux. Certains consommateurs responsables choisiront par exemple de mettre l’accent sur le côté écologique de leur consommation ; tandis que d’autres choisiront de se concentrer sur l’impact économique de leur consommation. Peu importe ce qui vous convient, il est important de consommer durable, pour la pérennité de notre planète et surtout, les générations futures.